77 rue de Charonne
Paris 11e
---
info@lalogeparis.fr
Tel. 01 40 09 70 40
---
M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin
#design
http://tusaisqui.fr
#conception&développement
http://www.darma.fr
Théâtre  Concerts  Danse  Soirées  Events  Bar
newsletter
UN TARTUFFE
Théâtre
UN TARTUFFE Cie La Fabrique des artificiers
05 Avril à 19H00 / 06 Avril à 19H00 / 07 Avril à 19H00 / 08 Avril à 19H00

D'après Molière
Mise en scène Vincent Brunol
Avec Alix Blumberg dit Fleurmont, Aurélie Barrin, Flavien Bellec, Liza Machover, Julien Varin et Raouf Rais.

Créé dans le cadre du festival On arrête pas le théâtre 2015.

Rien ne va plus chez Orgon, riche bourgeois. Sa famille traverse une crise grave... Depuis qu'il a recueilli un pauvre étranger et s'en est pris de passion, il délaisse sa femme Elmire, insulte sa domestique Dorine et devient religieux avec une ardeur soudaine et délirante ! Ce monsieur Tartuffe est décidément suspect et imposteur aux yeux de tous ! Qui peut-il bien être ? Que veut-il ? Et que lui trouve donc Orgon ?

J'ai fait le rêve d'entrer par une douce effraction dans le coeur des spectateurs. J'ai fait le rêve de mêler spectateurs et acteurs autour d'un même cercle, assis sur les mêmes chaises. C'est le théâtre qui vient humblement à eux... Une bande, un groupe, un collectif d'acteurs et d'actrices joyeux, très joyeux - appelez-les comme vous voulez - débarque. Ils vont jouer la pièce, raccourcie, coupée, taillée pour eux et pour leur langue et leurs viscères. Ils viendront sans décor (ou presque) chez vous, à votre rencontre pour raconter leur histoire. Les rôles vont s'échanger, les perruques vont voler, il y aura des chansons et les mots de Molière, mais aussi on va tenter désespérément de rire de tout et surtout de n'importe qui. Ensemble.

Il y a quelques années, j'ai vu Tartuffe mis en scène par un metteur en scène Bulgare, et j'ai glissé le programme dans ma poche. Un jour de janvier 2015, je l'ai retrouvé par hasard et il m'a beaucoup parlé. Je vous en délivre un extrait :
"La censure ne plaisantait pas au 17e siècle. Certes, les interdictions se font autrement aujourd'hui, et la polémique autour d'une oeuvre ne suscite plus dans le monde clérical l'appel à l'autodafé. Mais, à l'époque, le Tartuffe fut contesté de la manière la plus violente, tandis que Molière parvenait à ce que l' « emploi de la comédie [afin de] corriger les vices des hommes » devienne objet de débat. L'auteur lui-même s'exposait ainsi en tant que cible pour un influent mouvement chrétien qui ne lui pardonnait pas sa satire des formes mondaines de certaines pratiques religieuses. L'interdiction en fut une première conséquence, la réflexion publique sur le rôle du théâtre dans la société une seconde".
Dimiter Gotscheff

Crédit photo: Antoine Barret

Tarifs : 16 euros tarif plein // 12 euros tarif medium // 10 euros tarif réduit
(tous les détails dans notre rubrique TARIFS)


Et des places à 10 euros (nombre limité) : http://www.billetreduc.com/154595/evt.htm

» Télécharger le dossier de presse