77 rue de Charonne
Paris 11e
---
info@lalogeparis.fr
Tel. 01 40 09 70 40
---
M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin
#design
http://tusaisqui.fr
#conception&développement
http://www.darma.fr
Théâtre  Concerts  Danse  Soirées  Events  Bar
newsletter
SAMO - A TRIBUTE TO BASQUIAT
Théâtre
SAMO - A TRIBUTE TO BASQUIAT Cie 0,10
04 Avril 2017 à 21H00 / 05 Avril 2017 à 21H00 / 06 Avril 2017 à 21H00 / 07 Avril 2017 à 21H00 / 11 Avril 2017 à 21H00 / 12 Avril 2017 à 21H00 / 13 Avril 2017 à 21H00 / 14 Avril 2017 à 21H00

CRÉATION LA LOGE 2016-2017

Texte : Koffi Kwahulé
Mise en scène : Laëtitia Guédon
Avec : Yohann Pisiou, Willy Pierre-Joseph, Blade MC Alimbaye et Nicolas Baudino.
Musique : Blade MC Alimbaye et Nicolas Baudino
Lumières : David Pasquier
Scénographie : Emmanuel Mazé
Vidéo : Benoit Lahoz
Photo : « Basquiat » de Henri Guédon, 1990, technique mixte.

Production: Compagnie 0,10. Co-production: La Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie, Le Théâtre des Quartiers d'Ivry - Centre Dramatique National du Val de Marne, La Loge, Tropique Atrium - Scène Nationale de la Martinique, Théâtre Victor Hugo - Bagneux. Avec l'aide de la DRAC Île-de-France.

Issu de la middle class new-yorkaise, Jean-Michel a tout juste 18 ans lorsqu'il fugue de chez ses parents pour rejoindre les rues de Soho Manhatann. Avec Al Diaz, il crée le personnage de SAMO, macule les murs de la ville de graffitis  lapidaires, poétiques, politiques... Au Mudd Club, il enflamme la piste de danse comme personne, performe de la "noise music" avec le groupe Gray, rencontre Keith Haring, enlace Madonna, et de Jean-Michel il devient « Basquiat ». Samo A Tribute to Basquiat, raconte ce passage de l'ombre à la lumière. C'est une oeuvre indisciplinée de Koffi Kwahulé écrite pour deux musiciens, un acteur et un danseur. C'est une fausse interview fragmentée où l'on retrouve le jeune Basquiat et ses fantômes: le père omniprésent, la mère folle, une Amérique qui s'affranchie à peine de la ségrégation, Charlie Parker et la soif irrépressible de devenir un star.

Au plateau, il le corps contemporain de Willy Pierre-Joseph mêlée à la rage du hip hop...
Au plateau, il y a le flow acide de Blade MC Alimbaye tuilé par le jazz frénétique de Nicolas Baudino...
Au plateau, il y a, au centre, la voix et le visage de Yohann Pisiou, incarnation fugitive de l'artiste noir américain.

Basquiat meurt à 27 ans d'une overdose d"héroïne après avoir marqué à jamais le monde de l'art contemporain. A l'aube des heures de gloire, nous vous présentons Basquiat qui construit sa couronne de lumière.

Durée : 1h20

Tarifs : 16 euros tarif plein // 12 euros tarif médium // 10 euros tarif réduit
(tous les détails dans notre rubrique TARIFS)

» Télécharger le dossier de presse
# réservation