77 rue de Charonne
Paris 11e
---
info@lalogeparis.fr
Tel. 01 40 09 70 40
---
M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin
#design
http://tusaisqui.fr
#conception&développement
http://www.darma.fr
Théâtre  Concerts  Danse  Soirées  Events  Bar
newsletter
LE RESPECT S'ÉTENDRA  DEVANT NOUS COMME UN TAPIS DE VELOURS SUR LEQUEL NOUS MARCHERONS PIEDS NUS SANS NOUS BLESSER
Théâtre
LE RESPECT S'ÉTENDRA DEVANT NOUS COMME UN TAPIS DE VELOURS SUR LEQUEL NOUS MARCHERONS PIEDS NUS SANS NOUS BLESSER
19 Octobre 2010 à 21H00 / 20 Octobre 2010 à 21H00 / 26 Octobre 2010 à 21H00 / 27 Octobre 2010 à 21H00 / 28 Octobre 2010 à 21H00 / 02 Novembre 2010 à 21H00 / 03 Novembre 2010 à 21H00 / 04 Novembre 2010 à 21H00 / 09 Novembre 2010 à 21H00 / 10 Novembre 2010 à 21H00 / 11 Novembre 2010 à 21H00

Le respect s'étendra devant nous comme un tapis de velours sur lequel nous marcherons pieds nus sans nous blesser
Textes de Grisélidis Réal
Adaptation, mise en scène, dispositif scénique, vidéo : Nicolas Kerszenbaum
Avec : Magali Montoya et Raphaël Mathon
Musique : Erwann Guennec
Lumières et régie générale : Esther Silber
Costumes : William Geandarme

Prostituée, artiste, révolutionnaire, Grisélidis Réal (1929-2005) est un OVNI littéraire : la source d'une parole incarnée, qui, par la grâce de son écriture, transmute sa vie en une fiction. Ses écrits ouvrent un espace de liberté vertigineux : un havre unique, délié de la morale (ou plutôt attaché à sa propre morale, reconstruite à travers son expérience propre). Un havre où exister, travailler, aimer, dans sa singularité, sans devoir s'en excuser. Un espace où une dignité gagnée de haute lutte s'autorise à défier l'apitoiement bien-pensant.

Grisélidis Réal s'est créé par la littérature une place-forte, un lieu plein de luttes et de jouissances. Et c'est sous cette langue-là que palpite Le respect... : d'un zénith (le temps où les clients se bousculaient) à un crépuscule (l'époque de la maladie, du corps qui cède), Le respect... offre à la geste réalienne une chambre d'écho, où résonne encore son chant, rugueux, drôle, intelligent, tissé de douceur et de colère. Infiniment humain.

"Drôle, violent et tendre." Libération, 29 octobre 2007

Production : compagnie "franchement, tu"
avec l'aide à la diffusion d'Arcadi
coréalisation : La Loge, Mains d'Oeuvres
accueil des répétitions : La Faïencerie (Creil), Château de la Roche Guyon et Collectif 12

Tarifs : 14 euros (plein), 10 euros (réduit)

http://franchement-tu.com

» Ouvrir le dossier de presse