77 rue de Charonne
Paris 11e
---
info@lalogeparis.fr
Tel. 01 40 09 70 40
---
M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin
#design
http://tusaisqui.fr
#conception&développement
http://www.darma.fr
Théâtre  Concerts  Danse  Soirées  Events  Bar
newsletter
SIG SAUER PRO
Théâtre
SIG SAUER PRO par Das Plateau
20 Septembre 2010 à 21H00 / 21 Septembre 2010 à 21H00 / 22 Septembre 2010 à 21H00 / 23 Septembre 2010 à 21H00

CONCEPTION ET RÉALISATION : DAS PLATEAU
JACQUES ALBERT / CÉLESTE GERME / MAËLYS RICORDEAU / JACOB STAMBACH

Avec : Cécile Fisera, Perle Palombe, Maëlys Ricordeau / Création sonore : Jacob Stambach / Mise en scène : Céleste Germe / Texte : Jacques Albert

Théâtre | cinéma - durée : 1 h 15

- Un drame
La campagne, la France. C'est l'hiver. Au début, il y a un chien, celui du voisin. Le chien aboie, Damien tue le chien, le Grand-père rate son suicide et François réussit son accident de voiture, parce qu'il est saoul et que Josian, qui est son ami et qui est flic aussi, le poursuit un peu, avec la sirène, pour plaisanter.

- Une écriture
SIG Sauer Pro, c'est la volonté de pousser à l'extrême la fiction théâtrale, entre le naturalisme brutal du quotidien et l'accumulation absurde des évènements dramatiques. Peu de mots, pour faire émerger la violence tragique d'un monde coincé entre le désir de vivre et la réalité mortifère du déclassement et de l'exclusion. Une langue pauvre, asséchée, pour que les caractères, les personnages, les situations, se dessinent en creux, dans les silences, dans ce manque, dans cette absence.

- Une mise en scène
SIG Sauer Pro, c'est une composition sonore, textuelle, physique et cinématographique, qui met en jeu une distance agissante entre action dramatique et action scénique. C'est un travail sur le jeu qui, au-delà de la simple incarnation, interagit avec le dispositif cinématographique pour montrer une campagne déchirée entre l'imagerie fantasmagorique des mass-média et la violence quotidienne d'un univers déclassé.

« Un dispositif diabolique : Toute la force, outre celles du dispositif, des séquences filmées et du travail sur le son, vient du décalage de l'énonciation : les trois comédiennes font toutes les voix des personnages ou les (re)doublent. Un subtil feuilletage de glissements, de distorsions. Une façon percutante de mettre en scène les dérives et déconnections qui sont au coeur de ces personnages, tous dépossédés d'une partie d'eux-mêmes. »

Jean-Pierre Thibaudat - Rue89
18/04/2010

Équipe film : Keren Ben Rafaël (réalisation - montage), Damien Dufresne (chef opérateur), Katie Baillot (assistant opérateur), Thomas Prulière (son), Erwan Ricordeau (régie), Gregg langlois (effets spéciaux) et Marlène Albert, Françoise Arveux, Philippe Brikh, Jean Lepreux, Sylvain Martin, Jean-François Ricordeau, Florence Verdoux-Fresse (jeu)

http://www.dasplateau.net/

» Ouvrir le dossier de presse