77 rue de Charonne
Paris 11e
---
info@lalogeparis.fr
Tel. 01 40 09 70 40
---
M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin
#design
http://tusaisqui.fr
#conception&développement
http://www.darma.fr
Théâtre  Concerts  Danse  Soirées  Events  Bar
newsletter
"PARCE QUE L'AMOUR EST AUSSI UN THÉÂTRE" UN POÈME DE LOUIS ARAGON
Théâtre
"PARCE QUE L'AMOUR EST AUSSI UN THÉÂTRE" UN POÈME DE LOUIS ARAGON par le Collectif ADM
19 Février 2012 à 18H00 / 11 Mars 2012 à 18H00 / 15 Avril 2012 à 18H00 / 29 Mai 2012 à 21H00 / 30 Mai 2012 à 21H00 / 31 Mai 2012 à 21H00

mise en scène: Thomas Matalou
avec le bienveillant regard de Lucas Bonnifait
Création et interprétation: Thomas Matalou
Cajon, percussions: Frédéric Jessua
Accordéon: Sylvie Magand
Clarinette Basse: Stanisla Netter

d'après "Théâtre/Roman" de Louis Aragon

Ca serait comme un désir. Comme une envie. Vitale. Comme l'amour.

Ca serait comme un besoin de parler. Parler d'Amour. Encore. D'amour d'un projet qui
mettrait du temps à exister. Parler de ça. De nous. De certaines interrogations partagées.
Ou non. Mais qu'importe !

Essayer de parler de théâtre. Du Théâtre. De cet amour aussi ; d'un fantasme.
Chanté celui-ci. Pourquoi pas ? Et pourquoi pas ne pas trouver un lien entre ce rêve
inextinguible, qui ne cesse d'être et qu'il faut à tout prix réaliser, et le chant d'amour.
Une forme de parade nuptiale. Traverser une sorte de chant, avec pour seule motivation,
celle de faire ressentir.

Tenter. Toujours. Interroger. « Sur » le plateau et « avec » les spectateurs. Si possible. Un
échange. En échange. A l'aide d'une forme « évolutive », prendre en considération, dans
un premier temps donné, les différentes rencontres avec les spectateurs afin de donner
de l'épaisseur à cette proposition : faire évoluer le chant, les chansons ne seraient pas
définitives, la lumière pourrait se construire petit à petit, ainsi que l'espace, en résumé
trouver la plus pertinente représentation de cette tentative : comment représenter une
déclaration d'amour destinée au théâtre, à une figure féminine, au sentiment amoureux,
à cet acte si insaisissable que celui de la création ?

En fait, ça serait comme un cabaret. Un numéro de cabaret. Un « homme », accompagné
de trois musiciens, vient parler de théâtre. De son amour pour le théâtre. A côté de
cet amour, la présence d'un autre, pour une femme celui-ci, un souvenir, un rêve,
un amour passé. Une femme accrochée à ses souvenirs. Il ne pourrait que le chanter
celui-là. Il l'empêcherait d'aller au bout de son geste, de sa confession. C'est un va et
vient permanent, d'un côté une passion, de l'autre une figure, au final deux amours
étroitement, secrètement liées...'

Ses paroles, ne seraient pas les siennes. Mais celles de poète. Il tenterait de les donner,
pour éventuellement soulever une question, comme un fantôme qui hanterait ses
recherches sans savoir où se diriger, mais en allant tout même fouiller au fond de ses
cauchemars.

Tarif: 14 euros Plein Tarif et 10 euros Tarif Réduit