77 rue de Charonne
Paris 11e
---
info@lalogeparis.fr
Tel. 01 40 09 70 40
---
M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin
#design
http://tusaisqui.fr
#conception&développement
http://www.darma.fr
Théâtre  Concerts  Danse  Soirées  Events  Bar
newsletter
LAS VANITAS
Théâtre
LAS VANITAS une proposition de Chris Cadillac
27 Octobre 2012 à 21H00 / 28 Octobre 2012 à 19H00

Proposition : Marion Duval et Florian Leduc
Avec : Mathilde Fernandez, Sophie Labrune, Cécile Ladrue, Camille Lamotte, Mélanie Lavigne et Luc Rausis
Costumes : Severine Besson, Mathilde Fernandez
Son : Cédric Simon
Durée : 1h20


LAS VANITAS, définition :
LAS VANITAS invite à envisager la représentation de soi à travers le prisme de la représentation théâtrale. Sa construction en jeu de piste fait apparaître des mécanismes propres à la construction de l'identité et aux com- plexités du rapport à l'autre.
LAS VANITAS est un élan, l'expression du désir de prendre le pouvoir, de se libérer du jugement et d'inventer.

LAS VANITAS, présentation :
1. Las vanitas est le titre de la dernière pièce de Chris Cadillac. Sans dévoiler l'intrigue, nous pouvons annoncer que l'on y est invité à se poser certaines questions. Parmis celles-ci :
est-ce qu'une blague peut sauver une situation ?
dans quelles mesures peut-on faire tourner une salle sur elle-même ?
quels rapports y a-t-il entre un groupe de musique latino et un tableau morbide ? les fantômes, s'ils existent, est-ce un rêve ?

2. Las Vanitas est aussi le nom d'une banda mexicaine célébrée depuis les années 50 dans toute l'Amérique Latine. Leurs chansons, dont on dit qu'elles ont le pouvoir de faire danser et pleurer à la fois, déploient un éven- tail étonnant de textes et de styles musicaux, que relie pourtant une implacable logique.

3. Si le mot « Vanitas » n'apparaît pas souvent dans le dictionnaire espagnol, il évoque immanquablement à nos oreilles francophones les Vanités, ces représentations picturales qui symbolisent le temps qui passe et la vacuité de toute chose (le plus souvent à travers des objets mal assortis, tels le crâne humain, la montre, etc).

4. Mais peut-être le terme vanitas est-il à rapporter à la vanité : «Caractère de ce qui est vain, vide, sans solidité, sans durée» (extrait du Littré).
Auquel cas on peut s'étonner de l'utilisation du pluriel.

5. On peut aussi imaginer que des hispanophones vaniteux auraient choisi de former un groupe :
«Las Vanitas». Ces individus, partageant «le caractère d'être vains, vides, vaporeux, ou courts», aimeraient se réunir pour s'encourager dans cette voie ou au contraire s'aider à en sortir. Pourquoi pas.

6. Possible enfin que la formule ait été posée au hasard, pour son style, ses sonorités, ou autre.
Les raisons de chercher à en savoir plus sont multiples, le paradoxe est qu'on les découvre sur le moment.

http://www.chriscadillac.org