77 rue de Charonne
Paris 11e
---
info@lalogeparis.fr
Tel. 01 40 09 70 40
---
M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin
#design
http://tusaisqui.fr
#conception&développement
http://www.darma.fr
Théâtre  Concerts  Danse  Soirées  Events  Bar
newsletter
MANGER DES OURSINS
Théâtre
MANGER DES OURSINS cadavre exquis théâtral
25 Février 2014 à 19H00 / 26 Février 2014 à 19H00 / 27 Février 2014 à 19H00 / 28 Février 2014 à 19H00

Mise en scène : Sébastien Chassagne
Avec : Angélique Zaini, Benoît Félix-Lombard, Romain Duquesne, Calypso Baquey, Grégoire Baujat et André Antébi.

Deux comédiennes et quatre comédiens partagent leurs expériences, réciproques ou non, de la vie de Luis Buñuel. Ils créent ensemble une poétique émanant du surréalisme et de l'oeuvre du réalisateur espagnol et s'activent à produire des scènes, sans souci moral ou esthétique grâce à des textes, des projections, des improvisations, des visites de fantômes célèbres de son passé et Gertie le dinosaure.


Tarifs : 16 euros tarif plein // 12 euros tarif medium // 10 euros tarif réduit
(tous les détails dans notre rubrique TARIFS)



ATELIER THEATRAL DE CADAVRE EXQUIS & CINE-DEBAT SUR LUIS BUNUEL
Dimanche 02 Mars de 13h à 15h

« A quoi servent, à quoi ont servi toutes ces oeuvres d'art quand on voit ce que l'humanité est devenue aujourd'hui ? » S'il avait pu détruire toutes ses pellicules de films avant d'en être empêché par André Breton, Luis Buñuel l'aurait sans doute fait.

Manger des oursins est le titre d'un court-métrage de Buñuel que nous n'avons pas vu et nous aimons imaginer que son principe d' écriture ne devait pas différer tant que ça de celui d'Un Chien Andalou. A Cadaquès, Luis Buñuel et Salvador Dali se lancent l'un l'autre des propositions de scènes à filmer avec pour seule contrainte de se plier, sans discuter, au droit de veto de l'autre. Cette manière de jouer avec le processus de fabrication, semblable à celle des surréalistes qu'ils rejoindront peu de temps après, teintera de ludisme l'écriture des futurs scénarios de Don Luis.

Le Collectif le Foyer vous invite à participer à une nouvelle façon d'appréhender l'écriture scénique. Le pari que nous avons fait est de s'attacher à raconter la vie du réalisateur en « brûlant la pellicule » et en respectant certains jeux d'écriture propres au surréalisme, comme le cadavre exquis par exemple. Cela demande une transposition du papier au théâtre, non pas en écrivant un texte, mais en composant avec des corps et des voix. Quels sont les jeux théâtraux qui permettent de traiter de toute ces choses en même temps ? C'est ce que nous allons explorer ensemble sur fond de culture hispanique.

Nous terminerons l'atelier avec la projection d'Un Chien Andalou suivi d'un ciné-débat autour du film et d'un verre de Sangria.

A dimanche !

Entrée gratuite - sur réservation

» télécharger le dossier de presse