77 rue de Charonne
Paris 11e
---
info@lalogeparis.fr
Tel. 01 40 09 70 40
---
M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin
#design
http://tusaisqui.fr
#conception&développement
http://www.darma.fr
Théâtre  Concerts  Danse  Soirées  Events  Bar
newsletter
MOVE/AU MASCULIN + THIS IS THE END
Danse
MOVE/AU MASCULIN + THIS IS THE END Festival ZOA, 2ème édition
08 Octobre 2013 à 20H00

MOVE/AU MASCULIN
Reprise d'un projet récemment créé, move / au masculin est le volet « mâle » d'un diptyque.
projet d'Eva Klimackova

Ce masculin est d'autant plus ambigu que la chorégraphe slovaque Eva Klimackova dansera elle-même cette fois-ci ce solo - il sera ultérieurement complété d'un move / au féminin. Apparition luxueuse et imprévisible, brute et sensible, « l'homme » qui se déplace, revêtu d'une combinaison dorée, a été parachuté dans un espace-temps futuriste. Où il obéit aux lois physiques, aux codes de mouvements spécifiques afin de créer la fiction d'une « symphonie spatiale ». Essentiellement composée de détails, de mouvements involontaires, de petits gestes oubliés, l'écriture chorégraphique modèle une symphonie au masculin ironiquement et tendrement quotidienne : l'homme s'avère tantôt enfantin, tantôt rêveur, touchant, primitif, absurde, viril, dur, drôle,... Un cosmonaute au bougé tout en finesse se métamorphose, projeté dans un devenir de plus en plus machinique.


THIS IS THE END
Projet de Cristian Soto, auteur du texte et concepteur du dispositif, et de Stéphanie Lupo, actrice et performeuse.

THIS IS THE END s'attache à recréer l'univers de sensations intérieures qui dominent lorsqu'un être humain ouvert, critique, sensible et conscient tente de se confronter frontalement au monde froid, violent et envahissant, caractéristique des grandes métropoles d'aujourd'hui marquées par un capitalisme outrancier. La pièce évoque à la fois la fascination et la confusion d'un humain précipité dans un univers d'hyper fragmentation qui influence son mental et finit par modifier sa relation au monde, aux autres et à lui-même. Le monde extérieur et le monde interne de cet être se mêlent dans un univers où paroles, discours et faits historiques s'entrecroisent, mais restent séparés. L'actrice-performeuse - dont une installation sonore et vidéo amplifie et modifie la présence live - devient l'image de cet être contemporain pris dans un flux en constante mutation : à mesure qu'elle parcourt le texte, elle semble emportée dans une fuite sans destination, alors même que son corps est inséré dans une diversité d'images toujours plus mobiles et de moins en moins concrètes.


TARIFS DU FESTIVAL ZOA
25 euros : PASS ZOA (valable sur l'ensemble du festival)
16 euros plein tarif
12 euros (- de 30 ans)
10 euros tarif réduit (étudiants, demandeurs d'emploi, - de 25 ans, intermittents et professionnels du spectacle)
10 euros tarif de groupe (à partir de 6 personnes)

DURANT TOUT LE FESTIVAL ZOA, L'ACHAT D'UNE PLACE VAUT POUR LES 2 SPECTACLES DU SOIR.

» Télécharger le dossier de presse de ZOA