77 rue de Charonne
Paris 11e
---
info@lalogeparis.fr
Tel. 01 40 09 70 40
---
M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin
#design
http://tusaisqui.fr
#conception&développement
http://www.darma.fr
Théâtre  Concerts  Danse  Soirées  Events  Bar
newsletter
AU BUT (Première saison)
Théâtre
AU BUT (Première saison) de Thomas Bernhard / Mise en scène Thibaud Croisy
19 Janvier 2010 à 21H00 / 20 Janvier 2010 à 21H00 / 21 Janvier 2010 à 21H00

Texte : Thomas Bernhard / Traduction : Claude Porcell / Mise en scène & scénographie : Thibaud Croisy / Collaboration artistique : Lou Forster / Interprétation : Pardis Dabashi et Esther Gouarné

Recluses dans leur maison, une Mère et sa Fille s'apprêtent à partir dans leur résidence secondaire où elles se rendent chaque année depuis trois décennies. Pour la première fois depuis la mort du Père, les deux femmes font le voyage avec un homme : un jeune auteur dramatique. En l'attendant, la Mère regrette d'avoir invité cet étranger qui porte atteinte à l'intimité du couple fusionnel et bouleverse le rituel de ses habitudes. Dans le temps vide de la préparation des bagages, elle rumine son erreur et ressasse les paradoxes de son existence.

La Mère aime sa Fille. La Mère anéantit sa Fille. La Mère fête la mort de son mari. La Mère fait revivre son mari. La Mère déteste le théâtre. La Mère va régulièrement au théâtre. La Mère méprise les écrivains. La Mère invite un écrivain. Avec Au But, Thomas Bernhard explore les affres du désir et le principe d'addiction qui détruisent l'existence : l'amour torturé pour tout ce qui nous dégoûte, le dégoût chaleureux pour tout ce que l'on aime.

Cette création est la troisième étape d'un processus de recherche initié en 2007 par le metteur en scène Thibaud Croisy et la comédienne Esther Gouarné. À travers des textes comme Rixe de Jean-Claude Grumberg et Le Frigo de Copi, cette recherche interroge différents aspects de la norme (langagiers, sociaux, sexuels) et sa mise en crise par des personnages monstrueux. Elle explore la naissance d'une monstruosité chez des personnages confrontés à la mort ; le jeu et la parole qu'ils mettent en oeuvre pour la déjouer.

Les textes retenus par Thibaud Croisy (Rixe, Le Frigo, Au but), cruels et « méchants », proposent des situations théâtrales « limites » et exigent de l'interprète un engagement particulièrement fort qui fait osciller son jeu entre une théâtralité pure et une pratique plus performancielle.

Tarifs : 14 et 10 euros

» télécharger le dossier de presse