FESTIVAL FRAGMENTS #9

Mains d'Oeuvres

Depuis 2013, le festival Fragments, coordonné par La Loge, permet à des équipes artistiques du champ théâtral de présenter une première étape de leur création à venir. Quatorze théâtres à travers la France s’associent pour parrainer quatorze compagnies et ainsi accompagner leur professionnalisation et le montage de leur production. Le festival se déploie sur le territoire national en deux volets avec une programmation croisée : à l’automne en Île- de-France puis tout au long de la saison en régions.
Chaque théâtre accueille trois représentations du festival où sont présentés deux des quatorze fragments. Il s’y dévoile ce moment particulier du processus de création, habituellement peu visible, où le spectacle n’est pas complètement achevé, encore fragile et en questionnement…

 L’Âge de nos pères

collectif  la c a v a l e

L’action se passe durant la réalisation du documentaire que 5 personnages, deux femmes et trois hommes, tentent de réaliser collectivement. Ils/elles se lancent un défi qui peut sembler insurmontable : comprendre les origines du patriarcat et de la violence des hommes. Chacun.e part de son côté, en tournage, pour tenter de trouver des réponses.
Durant le montage, il est l’heure de choisir ce qui sera gardé et ce qui sera coupé.
La tension monte. On s’affronte. On fléchit. On résiste. On cède.

CRÉATION : le 22 février 2022 au Vivat d’Armentières

Conception et interprétation : Antoine d’Heygere, Nicolas Drouet, Erwan Marion, Julie Ménard et Chloé Simoneau
Texte : Julie Ménard
Mise en scène : Chloé Simoneau
Réalisation documentaire : Antoine d’Heygere, Nicolas Drouet et Erwan Marion
Création Lumières :  Juliette Delfosse
Scénographie : Charlotte Arnaud
Regard à la dramaturgie : Anne Morel
Regard à la mise en scène :  Lucie Berelowitsch et Laura Fouqueré (cie L’Unanime)
Administration :  Charlotte Nicolas
Recherches : Clara-Luce Pueyo

Parrainé par Le Phénix, Scène nationale de Valenciennes pôle européen de création

Production :  l a c a v a l e
Coproductions : Le Vivat d’Armentières, scène conventionnée d’intérêt national pour l’art et la création, Le Théâtre de Poche, scène de territoire pour le théâtre - Hédé-Bazouges, La Comédie de Béthune - Centre dramatique national des Hauts-de -France, Le Manège de Maubeuge, Scène nationale transfrontalière, L’Escapade - Hénin-Beaumont et les Moulins de Chambly – Scènes culturelles de la ville de Chambly
Aide en production : Le Préau, CDN de Normandie-Vire
Soutiens : Ministère de la Culture/DRAC Hauts-de-France et de la Région des Hauts-de-France
Résidences :  La Ferme d’en Haut - Villeneuve d’Ascq, la Maison Folie Wazemmes - Lille, le Grand Sud - Lille, la Salle Allende - Mons-en-Barœul.

LADY

compagnie J’ai tué mon bouc

C'est un projet sur le mythe et la figure de Lady Macbeth.
Nous sommes actuellement en recherche.
Nous cherchons des pistes chez Shakespeare, David Creig, Freud et d'autres...
Nous essayons d'analyser et de décortiquer l'un des personnages féminins les plus célèbres de l'œuvre shakespearienne mais aussi l'un des plus mystérieux et des plus terrifiants.
Lady.
Où sommes-nous ? D'où vient-elle ? Qui est-elle ? Que fait-elle ?
Dans un théâtre, une salle de classe, un palais des congrès dans un pays aux landes détrempées, chardons aux bords des routes, odeurs de vase et vapeurs de whisky ?
Est-ce une conférence ? Une trouvaille ? Un déroulé mental ? Un discours politique ? Une malédiction ? Une beuverie ?
Femme, violence et pouvoir.
Lady.
Est-ce une actrice, une femme, une mère oubliée, une épouse régicide, une politique, la reine d'Ecosse ?
Une Virginia Woolf qui échangerait avec Valerie Solanas au côté d'une Margaret Thatcher qui aurait rencontré la cause des W.I.T.C.H ?
Une sorcière parmi les sorcières ?
Nous sommes actuellement en recherche.
Nous sommes en mouvement.
C'est une étape.

CRÉATION : 2023

Mise en scène : Louis Berthélémy
Conception, écriture et assemblage : Louis Berthélémy et May Hilaire
Interprétation : May Hilaire
Costumes : Pauline Juille
Scénographie : Suzanne Barbaud
Lumière : Félix Depautex 

Projet parrainé par le Jeune Théâtre National

Production : J'ai tué mon bouc
Coproduction : Théâtre Elisabéthain du Château d'Hardelot... (en recherche de partenaires en coproduction et en diffusion)
Avec l'aide et le soutien du Jeune Théâtre National et de La Loge - Festival Fragments

 

NFOS PRATIQUES

▹ Tarif unique : 10€
▹ 1 billet valable pour les 2 Fragments présentés
▹ Réservation à faire directement auprès de Mains d'Oeuvres
Site web : www.mainsdoeuvres.org
Mail : bonjour@mainsdoeuvres.org 
Téléphone : 01 40 11 25 25
Adresse : 1 Rue Charles Garnier, 93400 Saint-Ouen

Ajoutez à vos agendas

Lieu

Mains d’Oeuvres

1 Rue Charles Garnier
93400 Saint-Ouen