FRAGMENTS 8 au Phénix

Jamais je ne vieillirai, partie 2 : Nelly

Compagnie Il Faut Toujours Finir ce Qu'on a Commencé
JAMAIS JE NE VIEILLIRAI, partie 2 : Nelly est programmé et soutenu par le Phénix.

Nelly Arcan et Guillaume Dustan étaient de grands écrivains. Les médias et le milieu littéraire leur ont souvent renvoyé mépris ou indifférence. Parce qu’elle était une jeune femme ou parce qu’il était homosexuel et séropositif, parce qu’ils ne voulaient pas correspondre à l’image convenue qu’on leur imposait, l’écrivain maudit ou repenti. Il s’agit dans ce spectacle de prendre parti en leur faveur, de montrer les écrivains fascinants qu’ils étaient.

Adaptation et mise en scène : Jeanne Lazar
Avec : Julien Bodet, Jeanne Lazar, Marie Levy, Thomas Mallen, Glenn Marausse
Collaboration à la Scénographie : Anouk Maugein
Collaboration Artistique : Morgane Vallée et Garance Bonotto
Création Son : Anouk Audart
Création Lumière : Matthieu Ferry
Administration Production et Diffusion : Jessica Régnier / Les 2 Bureaux
Crédit visuel : photographie d’Irena Kalicka
Visuel et typographie : Mona Darley
Production : Cie Il faut toujours finir ce qu’on a commencé
Coproduction : Le Centre Dramatique National de Normandie-Rouen ; Le Phénix Scène Nationale – Pôle européen de création dans le cadre du campus partagé Amiens-Valenciennes avec le soutien spécifique de Valenciennes Métropole, du conseil régional Hauts-de-France et du Ministère de la Culture et de la Communication ; La Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production ; LA MANEKINE SCÈNE INTERMÉDIAIRE DES HAUTS-DE-FRANCE – COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PAYS D’OISE ET D’HALATTE ; le Festival Fragment(s) – La Loge (paris). Soutiens : Drac Hauts-de-France, et la Région Hauts-de-France.

Là où je croyais être, il n'y avait personne

Compagnie SHINDO
LÀ OÙ JE CROYAIS ÊTRE IL N’Y AVAIT PERSONNE est programmé et soutenu par le théâtre Paris-Villette.

Perdus Bert et Ange, sont à la recherche d’une idole : Marguerite Duras. Peu à peu, les fantômes surgissent sur les traces de Duras. Anais se perd et Bertrand se demande si Anais ne serait pas Marguerite. À la façon de leur idole, ils écrivent une histoire : celle d’une soeur qui aime son frère. La soeur avoue au frère son amour et aux confins de l’interdit, ils vont tout risquer jusqu’à tenter l’inconcevable : la perte totale de leur identité.

Conception & Jeu : Anais Muller & Bertrand Poncet
Regard extérieur et collaborateur dramaturgie : Pier Lamandé
Scénographie : Charles Chauvet
Lumière : Diane Guérin
Musique : Antoine Muller et Philippe Veillon
Vidéo : Romain Pierre
Coproduction : Création au Théâtre de la Passerelle Scène Nationale de Gap, Le Théâtre d'Arles, Le Théâtre du Bois de l'Aune à Aix en Provence, La Comédie de Picardie
Soutien : La Chartreuse
Avec le soutien de la Drac et de la Région PACA



INFORMATIONS PRATIQUES

Pour la tarification et les horaires du Festival Fragments 8 en régions, se renseigner directement auprès du lieu organisateur de la soirée.
Réservation auprès du Phénix – Scène Nationale de Valenciennes ou au 03 27 32 32 32.

Ajoutez à vos agendas

Lieu

Chargement de la carte…

Phénix – Scène Nationale de Valenciennes

Boulevard Harpignies BP 39
59301 Valenciennes cedex