FRAGMENT(S) au 3T (Châtellerault)

19 mars 2020

Infos et résas sur le site des 3T - 10€ (billet donnant accès aux 2 Fragments de la soirée)

POUR TOUT SAVOIR SUR FRAGMENT(S)

 

LA TRÈS BOULEVERSANTE CONFESSION DE L’HOMME QUI A ABATTU LE PLUS GRAND FILS DE PUTE QUE LA TERRE AIT PORTÉ

Collectif Nightshoot
Mise en scène Clément BERTANI et Edouard BONNET / AvecClément BERTANI, Pauline BERTANI, Brice CARROIS,  Juliette CHAIGNEAU, Laure COIGNARD, Julien TESTARD et Mikaël TEYSSIÉ /
Collaboration artistique Brice CARROIS / Scénographie Gaspard PINTA / Création sonore Antoine PROST / Création lumière Léa MARIS / Création vidéo Christophe GAULTIER / CostumesPétronille SALOMÉ / Régie générale Alexandre HULAK / Recherches dramaturgiques Antoine LESIMPLE

Mars 2013, le magazine américain Esquire publie l'interview d'un ancien soldat qui, sous couvert d'anonymat, confesse être celui qui a abattu « le plus grand ennemi de l’histoire des États-Unis d’Amérique et du monde libre ».

Le premier contact avec le roman d’Emmanuel Adely, écrit à partir de cette interview, a été un choc pour le Collectif NightShot car il possède un aspect captivant qui découle naturellement du traitement épique de ce récit. Et surtout, via la figure de ce héros guerrier contemporain, ce sont toutes les fascinations et les contradictions de l’Occident qui se cristallisent  

A travers le récit haletant d’une opération menée par vingt-trois Navy Seals, guerriers des temps modernes surentraînés, gavés dès leur naissance à la pop culture et aux jeux vidéo, dominés par un virilisme exacerbé et des pulsions archaïques de toute puissance, le Collectif NightShot nous plonge dans la traque de « La Star Numéro Un du Mal » telle que nous autres, occidentaux, sommes incités à la fantasmer, en déployant l'imagerie et les clichés façonnés par une Amérique pervertie par son propre mythe.
A la manière de conteurs modernes, le collectif porte à la scène l’oralité évidente de ce roman en inventant des tableaux précis, en puisant dans la pop culture et les images d’Epinal qu’elle charrie.
Leur fer de lance est la puissance évocatrice des codes hollywoodiens dont ils ont été abreuvés depuis leur plus tendre enfance. Ils les transposeront au théâtre dans un rapport iconographique à l’imagerie déployée par le cinéma américain.
En portant ce roman à la scène, ils souhaitent interroger ces formes et ces modes de narration littéraires, cinématographiques, télévisuels et vidéo-ludiques, ultra-référencés, ultra-rythmés, dont la grande efficacité et le terrible esthétisme nous masquent un fond parfois ambigu voire peu reluisant.
Une Iliade contemporaine, dont les dieux seraient des hélicoptères et des pizzas. 
Une expérience immersive dans notre inconscient collectif pour observer les individus biberonnés à la culture américaine que nous sommes devenus et questionner ce perpétuel paradoxe qui est d’adorer détester ce pays et de détester l’adorer !

 

Ajoutez à vos agendas

Lieu

Chargement de la carte…

3T

21 Rue Chanoine de Villeneuve
86104 Châtellerault