FRAGMENT(S) au Jeune Théâtre National (Paris)

11 octobre à 19h30 et 12 octobre à 17h30

Réservation : 01 48 04 86 40 - jeunetheatrenational@wanadoo.fr - Entrée gratuite

POUR TOUT SAVOIR SUR FRAGMENT(S)

 

MIDI NOUS LE DIRA

Cie Superlune
Texte : Joséphine Chaffin / Mise en scène : Clément Carabédian et Joséphine Chaffin / Jeu : Lison Pennec / Musique : Anna Cordonnier / Scénographie et lumières : Julie-Lola Lanteri, assistée de Mathilde Domarle

Production : Compagnie Superlune / Coproduction : ARTCENA, Association Beaumarchais-SACD, L’Arc-Scène Nationale Le Creusot, Département de la Saône et Loire / Résidences : La Scène Nationale de Mâcon, L’Arc -Scène Nationale Le Creusot, Théâtre du Fil de l’eau, La Minoterie – Pôle de création jeune public et d’éducation artistique, Les Tréteaux de France – Centre Dramatique National 

Le texte est édité aux Editions Espaces 34, en partenariat avec la M.E.E.T - Hypolipo et avec le festival Les Nuits de l'Enclave et le festival FRAGMENT(S) 

Ce jour de juin à Saint-Malo, Najda Kermarrec, dix-huit ans, attend. A midi, elle saura si elle est choisie par la commission de sélection de l’équipe nationale Espoirs de football féminin. Pour tromper l’attente, Najda se filme et réalise une vidéo « #myfutureself » comme elle en a vu sur Youtube : elle s’adresse à la femme qu’elle deviendra dix ans plus tard, partage ses inquiétudes et ses espoirs pour l’avenir ; elle raconte aussi sa mère, sa grand-mère et son arrière-arrière grand-mère, leurs rêves ou leurs renoncements.

Najda est une voix de sa génération combative, la voix d’un féminisme d’aujourd’hui, 3.0. Mais pour s’accomplir par le sport et par les mots, elle est aussi guidée par ses aînées qui transmettent leur histoire : c’est donc au travers d’un dialogue entre les générations, d’un voyage dans le temps et l’espace, que Najda mène sa quête de liberté.

Au plateau, l’adolescente est incarnée par un duo voix – musique électro. La sobriété de l’espace scénique et la prégnance de l’univers sonore permettent d’exalter l’énergie percussive du texte et de donner vie à la parole protéiforme de cette héroïne moderne.

 

RETROUVÉE AU PERDUE

Cie Claire Sergent
Mise en scène Chloé Brugnon / Écriture Chloé Brugnon et Maxime Kerzanet / Jeu Noémie Develay- Ressiguier, Damien Houssier, Maxime Kerzanet, Sofia Teillet / Lumières Hugo Dragone / Costume Jennifer Minard

Avec le soutien du Salmanazar, scène de création et de diffusion d’Épernay. Spectacle en cours de production.

Après s’être aventurés dans l’univers musical de Gérard Manset, nous continuons nos explorations poétiques et nous nous attaquons cette fois-ci à un grand classique, Phèdre de Racine. Plus qu’un point de départ, ce sera l’horizon de cette création.

Ce projet, c’est comme réaliser un rêve d’enfant et pouvoir sur le plateau voyager dans le temps: le temps des personnages et le temps de Racine, le temps du rêve et les temps à venir. Faire dialoguer aujourd’hui demain hier.

C’est l’envie d’essayer de définir le plaisir que l’on éprouve à rejouer et à réentendre cette histoire, plaisir peut-être lié à la mémoire, la reconnaissance, comme un enfant aime qu’on lui raconte pour la énième fois le même conte, en ne sautant surtout aucune page, aucun mot.  Cela nous impose une modestie, un respect mêlé de fascination pour le chemin parcouru par cette pièce, par ces personnages, au delà de nous.

C’est aussi faire dialoguer le petit et le grand, l’anecdotique et l’universel, l’intime et le collectif, et essayer de se placer à la frontière de ses paradoxes, là où se cache la poésie.

 

 

Ajoutez à vos agendas

Lieu

Chargement de la carte…

Jeune Théâtre National

13 rue des Lions Saint-Paul
75004 Paris